Liste des scenarii - rdr-pacificateurs

Aller au contenu

Menu principal :

L'ensemble des games et scenarios présentés sont des créations
originales soumises à autorisations de leurs auteurs. voir "Policy"

Vous voulez en savoir plus ?
Sur les personnages

Nos Scenarios -1-

Scenario "Le convoi" - Shaman -

Histoire
Les truands sans foi ni loi font régner la terreur dans le pays. Le peuple crie de plus en plus son mécontentement. Le gouverneur en a vu d’autres, mais il craint pour la vie de sa vieille mère. Mamie Nova, comme il l’appelle tendrement, sera bien plus en sécurité au Mexique, à l’abri derrière les canons d’El Presidio. Mais la traversée sera semée d’embuches, tant les Hors-la-loi sont prêts à tout pour faire la peau à Mamie. Pour protéger le convoi, le gouverneur a donc fait appel aux célèbres Pacificateurs. Leur rôle sera tout d’abord de protéger Mamie, réfugiée à Fort Mercer, et de lui amener une diligence pour passer la frontière. Mais les Hors-la-loi ne lâchent rien et poursuivent la vieille femme jusqu’au Mexique. Une halte improvisée à Las Hermanas permettra aux Pacificateurs de souffler un peu : même le pire foie jaune n’oserait s’attaquer à un couvent. Quelques minutes de répit avant d’entamer la plus périlleuse partie de leur périple jusqu’au fort d’El Présidio. Nul doute que les Hors-la-loi auront monté de multiples embuscades sur le chemin…

Règles
Exploration difficile en privé.
Sept joueurs minimum.
Toute monture autorisée.
Vies limitées (à chaque mort, le joueur peut réapparaitre lors de la phase suivante,
excepté pour les deux chefs d'équipe).
Armement :
Pacificateurs
- Mamie Nova : aucune arme autorisée, mais c’est
la seule du groupe à pouvoir regarder la carte pour
guider les Pacificateurs. CHEF DE L'EQUIPE PACIFICATEURS.
- Le cocher : Armé d’un revolver Le Mat et d'une carabine Henry, il se concentre surtout sur la conduite.
- Deux Pacificateurs minimum : peuvent soit
monter dans la diligence, soit l’escorter à cheval, mais sans jamais trop s’en éloigner. Armés d’un revolver Le Mat et d’une carabine Henry.
Hors-la-loi
- Le chef du gang : Armé uniquement d'un fusil Springfield, il est le seul autorisé à regarder
la carte pour suivre la diligence.
CHEF DE L'EQUIPE HORS-LA-LOI.
- Deux Hors-la-loi : armés d’un revolver Le Mat,
d’une carabine Henry, d’un fusil à canon scié,
de bâtons de dynamite et de bouteilles incendiaires. Montent des chevaux rapides.

Il est possible de rajouter autant de pacificateurs
en escorte qu’il y aura de Hors-la-loi supplémentaires.

Préparation
Mamie, pouvant être aidé par des Pacificateurs,
nettoie le repaire de Fort Mercer.
Les Pacificateurs terminent le repaire de
Gaptooth Breach et récupèrent la diligence.
L’équipe des hors-la-loi se tient à
Ridgewood Farm et prépare ses tactiques
de jeu et les postes d’embuscades.
Pour réduire le temps de préparation,
les Hors-La-Loi peuvent aider les pacificateurs
à commencer le nettoyage des deux repaires.

Quand les trois groupes sont prêts,
chaque membre coupe tous les micros
de l'équipe adverse, sauf pour les deux chefs
de groupe qui restent en contact.
Pour les autres, interdiction de regarder la carte
ou de faire un appui long sur la touche bas.

Déroulement :
Si Mamie arrive vivante à passer les portes d’El Présidio, victoire des Pacificateurs. Si Mamie meurt au cours du trajet, victoire immédiate des Hors-la-loi.

Phase 1 : de Gaptooth Breach à Fort Mercer
Les Pacificateurs sont séparés en deux groupes selon leur tactique pour protéger à la fois Mamie à Fort Mercer en attendant l’arrivée de la diligence, et escorter en même temps le cocher sur le trajet.
Les Hors-la-loi peuvent donc choisir d’attaquer la diligence vide ou de tuer Mamie au fort. Ou encore de monter une embuscade plus loin sur le trajet. Si la diligence est détruite, Mamie a le droit de monter à cheval pour aller seule ou escortée à Las Hermanas. Autant dire que s'en prendre à la diligence comporte des risques.

Phase 2 : de Fort Mercer à Las Hermanas
Une fois la diligence arrivée au fort, Mamie monte en tant que passager et se fait escorter par tous les Pacificateurs jusqu’à Las Hermanas. Les Hors-la-loi ont ainsi le choix tout au long du trajet de tenter une attaque frontale à cheval (en étant repérés sur la carte) ou de préférer une embuscade discrète. Arrivé au couvent, le cocher gare la diligence devant les portes de Las Hermanas et Mamie rentre dans le couvent : les Hors-la-loi n’ont plus le droit d’attaquer ni Mamie, ni la diligence.

Phase 3 : de Las Hermanas à El Presidio
Arrivés à Las Hermanas, les Pacificateurs lancent un mode territoire. Un compteur de trois minutes sera alors déclenché. Pendant ces trois minutes, les Hors-la-loi pourront en profiter pour préparer minutieusement une embuscade. A la fin du compte à rebours, les Pacificateurs filent jusqu’à El Présidio (evidemment, pas d'embuscade directement à la sortie du couvent). Dés que la diligence, ou Mamie seule, passe les portes du Fort, la partie se termine par une victoire des Pacificateurs. S’ils arrivent jusqu’ici…

jdr "caprices de tzar" - bilou the kid -

Le matin du 13 Septembre 1911, au ranch Beecher’s Hope, QG des Pacificateurs :
« Driiiiinnng !!!!....driiiiingggg !!!!....Allo !?
Ne quittez pas, je vous mets en relation avec la maison blanche ! …
- Allo, Bilou ?...
- Non, c’est GG !
- Ah ! bonjour GG, c’est le Président ! William Howard Taft…
- Salette !..........
- Bilou n’est pas là ?
- Euh.. . non m’sieur le le Président, il est parti cueillir des champignons, c’est la saison. Que puis-je pour vous ?
- Et bien mon cher GG, je suis très ennuyé… Le Tsar Nicolas II et toute sa famille sont à Washington en visite officielle comme vous le savez peut-être…
- Ouioui Monsieur le président, Josey m’en a parlé hier, et en quoi pouvons-nous vous être utile Monsieur le Président ?
- Et bien voilà mon cher GG, le Tsar ainsi que Grigori Raspoutine, le guérisseur chéri de la Tsarine, se sont mis en tête de passer 24 heures dans l’Old West. Ils m’en font un caprice, et donc j’ai pensé aux Pacificateurs.
- Malheur… mais c’est dangereux ici Monsieur le Président. Ils comptent venir seuls ?
- Et bien… pour tout dire… oui, et je n’ai pas pu les en dissuader… donc, vous êtes d’accord ?
- Salette !... ben je ne sais pas trop, … Josey, c’est le Président, aïe aïe…
- Allo, Josey Wales !
- Bon Josey, le Tsar Nicolas II et Mr Raspoutine viennent demain à la gare de Blackwater. Ils restent 24 heures chez vous ! Autant vous dire que je compte sur vous pour qu’ils s’amusent bien encadrés. Ils viennent sans argent, donc je vous fais virer 10.000$ dès maintenant à la banque de Blackwater. Je réserve aussi les deux chambres de l’hôtel de Blackwater. Veillez à leur sécurité coûte que coûte ! S’il arrive quoi que se soit, Wilson en profitera pour me pilonner aux prochaines élections. Donc jouez serrés, je nierai toute implication du gouvernement dans cette affaire si vous échouez. Vous voyez ce que je veux dire Josey ?
- La nouvelle invention électrique je suppose ?
- Absolument, et je n’irais pas avec vous. Par contre, si tout se passe bien, je vous récompenserais largement, et vous serez à la une des journaux. ..
- Et rassurez-moi Monsieur le président. Nous ne devons pas contredire ces Messieurs.
- Une main de fer dans un gant de velours Imperial mon cher Josey…
- Ah, je ne sais pas si nous devons vous remercier, Monsieur le Président…
- Allé les gars, tout se passera bien !... Ah, au fait Josey…
- Monsieur le Président ?...
- Passez le bonjour à Mamie, et dites-lui de ne pas cracher durant 24h, c’est entendu ?...
- … Ils veulent du dépaysement ? Vous voyez ce que je veux dire ?
- … Bien…, bon boulot, et ramenez-les moi intacts au train 1237 après demain à Blackwater. Mon chef de cabinet va arriver d'ici peu pour vérifier que vous avez bien compris votre mission. Bon vent !
Clic « »

 
 
 

1

2

3

4

 
Retourner au contenu | Retourner au menu